25 Jui 2018

 

L’organisation de la chaîne d'approvisionnement du PEV comprend trois niveaux : (i) Le niveau central y compris les 4 hubs modernes (1 au niveau central à Kinshasa et 3 dans les provinces),  qui sont en construction; (ii) Le niveau intermédiaire constitué de 9 dépôts de coordination et 49  dépôts des antennes et relais; (iii) et le niveau périphérique qui comprend 516 dépôts des zones de santé et 8830 centres de santé. Le programme national du PEV doit relever plusieurs défis pour atteindre ses objectifs d'équité et de couverture parmi lequel le renforcement de la chaine d’approvisionnement

Les données de l’inventaire des équipements de la CdF réalisé 2014 et mis à jour en avril 2016 montrent qu’au niveau central les capacités de stockage qui sont actuellement insuffisantes, le seront à partir de 2017 avec la construction des 4 hubs dont les travaux de construction sont en cours.  Au niveau des dépôts des Antennes et coordinations les capacités sont suffisantes pour faire face à l’introduction progressive des nouveaux vaccins jusqu’en 2020.

Au niveau opérationnel (Aires de santé), seulement 51,7% des aires de santé sont couvertes en équipements de chaine du froid, dont la situation est représentée dans les graphiques ci-dessous.

Les résultats de l’évaluation de la gestion efficace des vaccins (GEV) réalisée en 2014 a montré des insuffisances dans les critères relatifs E2 (température : 66% au niveau des ZS et 58% au niveau des AS ), E3 (Capacité de stockage : 68% au niveau des ZS et 48% au niveau des AS ), E5 (Maintenance : 49% au niveau des ZS et 21% au niveau des AS ), et E9 (SIG, fonction d’appui : 62% au niveau des ZS et 54% au niveau des AS ).

En se référant aux données des structures ciblées pour le CCEOP, 1,2% des centres de santé sont connectés au réseau électrique national.

De ce qui précède, il ressort une insuffisance de couverture en matériels de chaîne du froid au niveau opérationnel (aires de sante). En plus, l’évaluation GEV et les rapports de supervision sur le terrain ont fait ressortir la vétusté des matériels de la chaîne du froid, le manque de formation du personnel  en maintenance préventive, des ruptures prolongées et répétées en pétrole et pièces de rechange, des pannes prolongées dues au manque de techniciens qualifiés. Il faut signaler également que l’absence de procédures opératoires normalisées et l’insuffisance dans le monitoring de la température des équipements de la CdF ont constitué des faiblesses importantes qui ont abouti à l’élaboration du Plan d’amélioration.

En plus d’autres goulots d’étranglements qui entravent la vaccination sont entre autres: (i) la RDC dispose d’une chaine d’approvisionnement en vaccins qui ne garantit pas toujours  la disponibilité des vaccins de qualité aux points  finaux d’utilisation (transport, le stockage  et gestion logistique), (ii) la faible disponibilité des services de santé de qualité qui intègrent la vaccination au niveau décentralisé du système de santé, (iii) la  faiblesse des capacités institutionnelles et de pilotage des organes et structures de santé à tous les niveaux du système de santé, (iv) la faible  qualité des données ne permet pas d’avoir une meilleure appréciation des efforts fournis par les équipes à tous les niveaux et ne permet pas une prise des décisions pertinentes en matière de vaccination, (v) la faible  demande des services de vaccination  par la communauté y compris dans des ZS où les services sont disponibles.

Ainsi, afin d’adresser les principaux goulots d’étranglent et dans le cadre du renforcement de  la chaîne d’approvisionnement de bout en bout en vue d’assurer la disponibilité des vaccins, et autres intrants spécifiques de qualité à tous les niveaux, le Pays bénéficie de l’appui de GAVI/RSS2 dont les principales activités sont entre autres : (i) le renforcement de la capacité de stockage et de conservation des vaccins et des intrants secs de la vaccination par la construction d’un Hub moderne à Kinshasa et de 3 Hub déconcentrés (Lubumbashi, Kisangani et Ilebo), (ii) la réduction de coût de transport des vaccins de Kinshasa vers les provinces, par l’acquisition d’un bateau frigorifique pour approvisionner les Hubs déconcentrés, (iii) la solarisation de 23 chambres froides qui utilisent des groupes électrogènes comme source d’énergie principale, (iv) l’acquisition et l’installation de 2312 réfrigérateurs solaires SDD dans les centres de santé et (210) dans les bureaux centraux de zone de Santé, (v) le renforcement de la maintenance de la CdF par la mise en place de pools de maintenance et la formation de 35 ingénieurs/techniciens au niveau central et dans les DPS, (vi)  l’acquisition de pièces de rechange, (vii) La mise en place d’un système de monitoring continue des températures à différents niveaux.  De même, le MSP a planifié la formation et le déploiement de 120 logisticiens  au niveau des zones de santé pour assurer l’approvisionnement, la gestion des stocks entre autres. Tous ces investissements contribueront à améliorer la couverture et l’équité. De même, un plan de maintenance structurée des équipements a été élaboré en vue de palier aux insuffisances constatées lors de la GEV dont le financement sera assuré par le MSP et ses partenaires.

A ce jour, avec la réception et l’installation progressive de 2312 réfrigérateurs, la couverture en matériel de réfrigérateurs fonctionnels passera de 16% à 51,7% ([1]) (toutes sources d’énergie confondues) au niveau des structures de prestation de service soit 4562 centres de santé couverte  sur un total de 8830. Les efforts restent encore à fournir pour couvrir les 4268 centres de santé et remplacer les  42% des réfrigérateurs à absorption.  Selon les données administratives de 2015, 14% des ZS ont réalisé des couvertures en Penta3 < 80%. Ces contre-performances selon les rapports de supervision seraient liées en partie à la faible couverture des centres de santé en équipements de la CdF d’une part et d’autre part à la faiblesse de la maintenance.

Le Pays a décidé de soumettre l’application CCEOP de GAVI pour supporter l’achat, le transport et l’installation de 2087 réfrigérateurs solaires (TCW40SDD de 36 litres) pour les centres de santé, 209 kits de pièces de rechanges, 28 glacières à longue durée de conservation pour le stockage des vaccins et 4583 Fridge-tag. Ce projet va concerner 23 DPS sur les 26 que compte le pays dont le taux de couverture en équipement de chaine du froid est inférieur à 74% seront concernées par ce projet. Au total 418 zones de santé sur les 516 soit 81% bénéficieront de cet appui.

L’inventaire des équipements de la chaine du froid  réalisé 2014 et mis à jour en avril 2016 fait ressortir la situation au niveau opérationnel qui est présentée dans les graphiques ci-dessous :

 
 


Au niveau zone de santé :

Au niveau aire de sante :

 
 

 

                        

La vétusté des matériels CdF (25 % de réfrigérateurs au niveau CS ont l’âge de plus de 10 ans); la non disponibilité en permanence de pétrole de qualité, les ruptures en pièces de rechange et le manque de techniciens qualifiés pour la maintenance, sont les principales cause de pannes fréquentes des équipements affectant l’offre de service de vaccination.

Ce projet permettra au  pays d’acquérir de matériels performants pour assurer la continuité de service de vaccination, de standardiser le types de matériels qui facilitera la maintenance et de faire sortir progressivement des inventaires les matériels non homologués. Les AS difficile d’accès seront dotées de matériels CdF  afin de réduire les longues distances pour s’approvisionner en vaccins et le coût de transport des intrants et aussi de faciliter la réalisation de la vaccination en stratégie avancées.

L’approvisionnement en vaccins de qualité et le renforcement de la CdF sont des questions cruciales auxquelles est confronté le PEV en République Démocratique du Congo. De ce fait le PEV avec l’appui de ses principaux partenaires met en œuvre des mesures visant à  renforcer les structures de gestion de la chaine d’approvisionnement et plus particulièrement, la gestion des vaccins et de la CdF à tous les niveaux (central, intermédiaire et périphérique). Le présent projet permettra de répondre aux principaux goulots d’étranglement à savoir :  (i) la disponibilité des équipements de CdF dans les centres de santé,  (ii)le renforcement de la capacité de stockage au niveau opérationnel, (iii) la fiabilité de la CdF, (iv) la conformité des appareils aux normes PQS à tous les niveaux ; (v) l’amélioration de l’organisation de la chaine d’approvisionnement particulièrement la disponibilité de la logistique pour la distribution des vaccins et des intrants ; (vi) renforcement du système de contrôle et de surveillance de la température ;.

Les données de couverture vaccinale de l’année 2015 montrent qu’environ 14% des zones de sante ont une CV en Penta3 < 80%. Cette faible performance est en majeure partie liée aux difficultés d’approvisionnement en vaccins, en pétrole et à la disponibilité de la CDF fonctionnelle surtout dans les zones d’accès difficiles.

L’acquisition et l’installation de nouveaux équipements grâce à ce projet permettront de relever la couverture en équipements CDF des  CS de 51,7% à 75%. Pour se conformer aux objectifs du PPAC 2015-2019, des efforts sont en cours pour le remplacement des  réfrigérateurs à absorption  par des réfrigérateurs solaires. Le projet de la plateforme prévoit le remplacement de  400 réfrigérateurs en panne et non réparables et la dotation de 1687 réfrigérateurs dans les centres de santé non équipés. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutefois, en se référant au plan de réhabilitation du pays, les besoins en réfrigérateurs au niveau des aires de santé jusqu’en 2020 est résumé dans le tableau suivant.

Types d'equipements

Nombre equipements

Total

2016

2017

2018

2019

2020

Réfrigérateurs solaires de petite capacité  (TCW40SDD)

 

2,087

2,000

2,000

690

6,777

Par rapport aux besoins non encore couverts le pays va continuer à mobiliser des ressources tant internes qu’externes afin d’améliorer de parvenir une satisfaction totale en matière de couverture en chaine du froid au niveau des aires de santé.

 



[1] Ceci inclus les nouvelles acquisitions (réfrigérateurs installes et ceux en pipeline) avec le RSS


Juin 2018
D L Ma Me J V S
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
IMAGE ·        
IMAGE Le Gouvernement a...
    Le Gouvernement par le biais de son excellence Mr le premier Ministre Bruno TSHIBALA réceptionné 5416 doses de...
IMAGE Première prise de contact...
   Sous la présidence du coordonnateur national du COUP, s’est tenue ce jeudi 22mars 2018 dans la salle des...
IMAGE Visite de Gavi à la Zone de...
Descente du Représentant de Gavi accompagné du Médecin Directeur du PEV, du représentant de l'UNICEF dans la Zone...
Coordonnées
Avenue De la Justice N°28 et 32
A coté de l'hotel sultani
Kinshasa - Gombe, RDC

Tél: +243 82 250 71 68
E-mail : info@pevrdc.org
www.pevrdc.org

Newsletters
Espace membre

NOS PARTENAIRES
© 2017 PEV Conçu Global Technology sarl...